Commune de Signy l'Abbaye

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Signy aujourd'hui - 4. Activités Touristiques et de Loisirs

Index de l'article
Signy aujourd'hui
1. Activités agricoles
2. Activités sylvicoles
3. Activités Industrielles, Commerciales, Artisanales et de Services
4. Activités Touristiques et de Loisirs
Toutes les pages


 

  • 4. Activités Touristiques et de Loisirs:

La région des Crêtes reste typique pour son paysage "vert" de bocages, légèrement vallonné, l'habitat isolé et des forêts en haut de colline. Le tourisme est plutôt de passage et lié à des activités de promenades et de balades : on peut parler de tourisme "vert".Autour de Signy-l'Abbaye, le rôle touristique du grand massif forestier est indéniable: il attire les locaux mais aussi et surtout les populations de l'agglomération Rémoise, en complément d'un tourisme culturel et historique (églises, château …).

Le massif de Signy est l'un des premiers "antres forestiers" quand on arrive dans les Ardennes par le Sud. Les structures touristiques existantes "animent" le développement d'activités à l'adresse des vacanciers :

- La Communauté de Communes de Crêtes Préardennaises: mise en place de sentiers pédestres et animations estivales diverses.

- Les associations locales: VTT club signacien, groupes de marcheurs, association de cavaliers, associations d'historiens …

- L'ONF équipe une brigade équestre et anime des balades de découverte.

L'offre d'hébergement : 3 gîtes ruraux autour de Signy, une offre hôtelière réduite et un camping.

L'activité touristique en forêt domaniale : la balade et la découverte de la forêt ( à pied, à vélo ou à cheval ) avec un désir de garder le coté "naturel" du massif: pas d'artificialisation du milieu.

l'étang de la Héronnière Quelques sites ont la faveur du public : - l'étang de la Héronnière - l'allée de Serre - le site de la Vénerie - fontaine rouge, sources pétrifiantes - l le site de la Vénerie es mares ( ex : la mare aux cannes ). Les sentiers pédestres sont bien développés ainsi que les 200 km de sentiers VTT. Les cavaliers n'ont accès qu'aux routes forestières (empierrées ou non), la particularité du sous-sol (argile et limon très mouilleux) nécessitant l'aménagement de passages non encore réalisés. La station des haras...Dans cette optique, l'ONF consacre chaque année une part importante de son budget à l'entretien des structures d'accueil existantes, le renouvellement d'équipement étant aussi financé par le Conseil Général des Ardennes. L'objectif poursuivi actuellement reste le maintien de la qualité environnementale du site en développant toujours le côté éducation et découverte de la nature et connaissance de la forêt par la création d'aménagements pédagogiques.

Le massif de Signy-l'Abbaye intéresse aussi différentes associations de protection de la nature: Le Centre d'Initiation à la Nature (CIN) de Boult-aux-Bois, Associations de protection de la nature de La station des harasSigny, Nature et Avenir, Regroupement des naturalistes ardennais (Renard), Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), Société d'Histoire Naturelle des Ardennes (SHNA), Conservatoire du Patrimoine Naturel de Champagne-Ardenne (CPNCA) qui organisent des activités d'études et de découverte. L'activité touristique et éco-touristique autour du massif de Signy-l'Abbaye tend à se développer et sera sans aucun doute en augmentation dans les années à venir.

- Chasse et pêche Le massif de Signy-l'Abbaye est aussi réputé pour la présence de grand gibier: sangliers, chevreuils et grands cervidés sont chassés par deux sociétés de chasse différentes qui louent leur droit de chasse à l'ONF. Une troisième société de chasse loue son droit de chasse à la commune.

Ces sociétés sont soumises à la réglementation sur les plans de chasse au grand gibier et sont rassemblées dans un groupement d'intérêt cynégétique (GIC) prenant en compte une vaste zone au-delà de la forêt domaniale. Sur le site Natura 2000, seules deux sociétés de chasse sont présentes: une en Grande Forêt et l'autre en Petite Forêt.

Chevreuils et sangliers sont des populations autochtones alors que le cerf élaphe résulte d'une introduction dans les années 1960 à 1970. Outre ces grands gibiers, le renard, le pigeon ramier (nuisibles) et la bécasse sont chassés: le prélèvement actuel reste très faible. La chasse au grand gibier est une donnée essentielle pour la gestion de la forêt: son objectif est de réguler au mieux les populations afin d'atteindre un parfait équilibre avec le milieu. La chasse est donc un élément indispensable à la préservation des milieux, une augmentation incontrôlée des populations pouvant avoir des effets très néfastes sur l'équilibre et l'écosystème actuel.

L'ensemble du réseau hydrographique de la forêt domaniale de Signy n'est pas pêché, l'ONF n'ayant pas loué de droit de pêche. Aucun prélèvement n'existe sur la faune aquatique (exception faite de l'étang de la Héronnière où les enfants de moins de 12 ans ont le droit de pêche).