Commune de Signy l'Abbaye

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Signy aujourd'hui

Index de l'article
Signy aujourd'hui
1. Activités agricoles
2. Activités sylvicoles
3. Activités Industrielles, Commerciales, Artisanales et de Services
4. Activités Touristiques et de Loisirs
Toutes les pages

 

Activités économiques et de services


1. Activités agricoles

2. Activités sylvicoles

3. Activités Industrielles, Commerciales, Artisanales et de Services

4. Activités Touristiques et de Loisirs



 

  • 1. Activités agricoles :

Dans cette région des Crêtes Ardennaises d'herbages et de bocages, l'activité agricole est centrée sur l'élevage essentiellement bovin (lait et viande) mais aussi ovin et volailles. Quelques céréales sont aussi cultivées (surtout blé, orge, maïs et colza), mais les terres labourables restent marginales par rapport aux surfaces en herbes.

Le nombre d'exploitations agricoles a fortement diminué depuis 20 ans ( 30 exploitations actuellement ) et l'exploitation "moyenne-type" est constituée:

- d'une population familiale ( très peu de salariat agricole )
- d'une superficie maximale de 50 ha (pour 89 % des exploitations, pour 65 % entre 20 et 50 ha – INSEE 1988).
- avec un chef d'exploitation dont l'âge moyen est compris entre 35 et 49 ans.
La dynamique agricole actuelle est positive. En effet, la part des jeunes agriculteurs de moins de 35 ans a bien augmenté depuis 20 ans: ils représentent aujourd'hui 18 % des chefs d'exploitation.



  • 2. Activités sylvicoles :

Le massif forestier de Signy-l'Abbaye est un vaste ensemble caractéristique des Crêtes Préardennaises ( zone de gaizes ) typique et très varié encadrant une flore et une faune riches et diversifiées ( Région naturelle IFN n° 08.7 : seconde crête ardennaise ).

Cette forêt à haute futaie feuillue est connue et appréciée par de nombreux amateurs locaux avec une reconnaissance départementale. Elle est même citée dans certains ouvrages comme l'une des plus belles futaies de chêne des Ardennes, même si en réalité elle est composée d'une multitude d'autres essences. L'impact direct de la forêt sur l'économie locale est difficile à évaluer étant donné le mode des exploitations de bois ouvert à l'ensemble des exploitations forestières de la région.

Pour autant, on peut aisément estimer :

- L'exploitation forestière (bûcheronnage) : équivalent de 3 bûcherons à temps plein par an.

- Le débardage des bois : équivalent de 1,5 débardeurs à temps plein par an.

La forêt domaniale de Signy-l'Abbaye permet l'emploi de 4 ouvriers forestiers salariés de l'ONF qui travaillent dans les jeunes peuplements, sur les zones protégées et pour assurer la propreté du massif. Le personnel technique d'encadrement forestier est composé de 4 personnes à temps plein sur la forêt domaniale. La sous-traitance à des entreprises locales pour la réalisation de travaux forestiers particuliers représente en moyenne l'emploi d'un personne à temps plein sur le massif. La forêt fournit aussi le bois de chauffage que les habitants peuvent se procurer sous forme de "cessions amiables" : environ 70 foyers sont concernés annuellement, ce qui correspond en moyenne à 700 jours de travail par an.

Le massif forestier domanial de Signy-l'Abbaye a donc une dimension économique non négligeable qui est à prendre en compte dans l'appréhension de son milieu naturel.

Pour autant son impact économique direct sur l'économie de la commune et du canton est peu visible.



  • 3. Activités Industrielles, Commerciales, Artisanales et de Services:

La commune de Signy-l'Abbaye représente un site industriel d'importance (environ 180 emplois liés aux différentes entreprises présentes). Sur ceux-ci, environ 70 emplois sont liés à la Tuilerie Monier qui fabrique des tuiles qui sont exportées vers le nord de l ' Europe.

 

Plus de 50 emplois sont liés aux commerces (secteur alimentaire, fleuriste, quincaillier, garages, coiffeur, photographe, cafés, restaurants, hôtels …) et environ 15 emplois chez les professions libérales.

La commune et les services publics emploient actuellement environ 50 personnes. .

Site industriel de l'Abbaye : 2 ha dont 1 ha de bâtiments appartenant à la Commune et occupés par :

. la SARL DEHUZ (traitement de surface) 8 emplois

. la S.A. SIMOCAL (montage de pièces - fonderie) 15 emplois

. La Ferronnerie Serrurerie Ardenne Ferronnerie Conception (A.F.C.) - site internet : www.afc.acsa08.com

.La Ferronnerie d'Art "David VERCHEL"

.La S.P.R.L. "Couleur Idéale": commerce et distribution de produits naturels (peintures écologiques...)

.bâtiments industriels de la Communauté de Communes : 2500 m² à louer

-5 autres entreprises situées en dehors du site communal :

. la SOCOTEP (confection de plastique) 40 emplois

. la TUILERIE MONIER (environ 70 emplois)

. le MOULIN St PIERRE (farine) 6 emplois

. les TRANSPORTS TRIGALLEZ (transports) 12 emplois

. la S.A. MONCHEL (Electricité) 12 emplois

. l ' Entreprise GROUD ESPACES VERTS (GEV) : Entretien, Aménagement , Eau et Lumière, Bois et clôtures

. la SARL GROUD ESPACES VERTS SERVICES  (GEVS) : entreprise de "services à la personne spécialisée dans le jardinage et toutes prestations de petits bricolages dites "hommes toutes mains"". dont le siège est Route de Lalobbe mais l'adresse postale pour l'instant 22 Vieille Voie de Rethel. Cette société agréée par l'état, permet aux clients qui la prennent, de bénéficier du taux réduit de TVA (pour l'instant de 5.5%) et de déduire de ses impôts 50% du montant de la facture jusqu'à un plafond de 3000 euros par an.

Soit au total 155 emplois environ actuellement .

Commerces et services: On dénombre :

. Un shopi et un CocciMarket

. Un artisan boucher et un boulanger-pâtissier

. Une fleuriste

.Une entreprise de pompes funèbres

. Deux hôtels – restaurants et deux cafés

. Deux artisans-coiffeurs, un photographe-imprimeur, un facteur d'orgues

. Une auto–école, un garage et une agence bancaire,

. Un exploitant forestier,

. Un service de taxi ( transport malade assis ),

. Un vendeur dépannage télé, vidéo, ménager,

. Une pisciculture,

. Une société de service à la personne spécialisée dans le jardinage  et toutes prestations de petits bricolages : SARL Groud Espaces verts Services

A noter également la tenue d’un marché le 1er mardi du mois. .

Professions libérales:

Les professions médicales et para-médicales sont les plus représentées avec trois médecins généralistes, un pharmacien, un dentiste, un kinésithérapeute, deux infirmières et un vétérinaire.

On compte aussi un notaire, un agent d’assurances et une S.C.P ( Société Civile Professionnelle )

La commune de Signy représente donc un pôle économique important.



 

  • 4. Activités Touristiques et de Loisirs:

La région des Crêtes reste typique pour son paysage "vert" de bocages, légèrement vallonné, l'habitat isolé et des forêts en haut de colline. Le tourisme est plutôt de passage et lié à des activités de promenades et de balades : on peut parler de tourisme "vert".Autour de Signy-l'Abbaye, le rôle touristique du grand massif forestier est indéniable: il attire les locaux mais aussi et surtout les populations de l'agglomération Rémoise, en complément d'un tourisme culturel et historique (églises, château …).

Le massif de Signy est l'un des premiers "antres forestiers" quand on arrive dans les Ardennes par le Sud. Les structures touristiques existantes "animent" le développement d'activités à l'adresse des vacanciers :

- La Communauté de Communes de Crêtes Préardennaises: mise en place de sentiers pédestres et animations estivales diverses.

- Les associations locales: VTT club signacien, groupes de marcheurs, association de cavaliers, associations d'historiens …

- L'ONF équipe une brigade équestre et anime des balades de découverte.

L'offre d'hébergement : 3 gîtes ruraux autour de Signy, une offre hôtelière réduite et un camping.

L'activité touristique en forêt domaniale : la balade et la découverte de la forêt ( à pied, à vélo ou à cheval ) avec un désir de garder le coté "naturel" du massif: pas d'artificialisation du milieu.

l'étang de la Héronnière Quelques sites ont la faveur du public : - l'étang de la Héronnière - l'allée de Serre - le site de la Vénerie - fontaine rouge, sources pétrifiantes - l le site de la Vénerie es mares ( ex : la mare aux cannes ). Les sentiers pédestres sont bien développés ainsi que les 200 km de sentiers VTT. Les cavaliers n'ont accès qu'aux routes forestières (empierrées ou non), la particularité du sous-sol (argile et limon très mouilleux) nécessitant l'aménagement de passages non encore réalisés. La station des haras...Dans cette optique, l'ONF consacre chaque année une part importante de son budget à l'entretien des structures d'accueil existantes, le renouvellement d'équipement étant aussi financé par le Conseil Général des Ardennes. L'objectif poursuivi actuellement reste le maintien de la qualité environnementale du site en développant toujours le côté éducation et découverte de la nature et connaissance de la forêt par la création d'aménagements pédagogiques.

Le massif de Signy-l'Abbaye intéresse aussi différentes associations de protection de la nature: Le Centre d'Initiation à la Nature (CIN) de Boult-aux-Bois, Associations de protection de la nature de La station des harasSigny, Nature et Avenir, Regroupement des naturalistes ardennais (Renard), Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), Société d'Histoire Naturelle des Ardennes (SHNA), Conservatoire du Patrimoine Naturel de Champagne-Ardenne (CPNCA) qui organisent des activités d'études et de découverte. L'activité touristique et éco-touristique autour du massif de Signy-l'Abbaye tend à se développer et sera sans aucun doute en augmentation dans les années à venir.

- Chasse et pêche Le massif de Signy-l'Abbaye est aussi réputé pour la présence de grand gibier: sangliers, chevreuils et grands cervidés sont chassés par deux sociétés de chasse différentes qui louent leur droit de chasse à l'ONF. Une troisième société de chasse loue son droit de chasse à la commune.

Ces sociétés sont soumises à la réglementation sur les plans de chasse au grand gibier et sont rassemblées dans un groupement d'intérêt cynégétique (GIC) prenant en compte une vaste zone au-delà de la forêt domaniale. Sur le site Natura 2000, seules deux sociétés de chasse sont présentes: une en Grande Forêt et l'autre en Petite Forêt.

Chevreuils et sangliers sont des populations autochtones alors que le cerf élaphe résulte d'une introduction dans les années 1960 à 1970. Outre ces grands gibiers, le renard, le pigeon ramier (nuisibles) et la bécasse sont chassés: le prélèvement actuel reste très faible. La chasse au grand gibier est une donnée essentielle pour la gestion de la forêt: son objectif est de réguler au mieux les populations afin d'atteindre un parfait équilibre avec le milieu. La chasse est donc un élément indispensable à la préservation des milieux, une augmentation incontrôlée des populations pouvant avoir des effets très néfastes sur l'équilibre et l'écosystème actuel.

L'ensemble du réseau hydrographique de la forêt domaniale de Signy n'est pas pêché, l'ONF n'ayant pas loué de droit de pêche. Aucun prélèvement n'existe sur la faune aquatique (exception faite de l'étang de la Héronnière où les enfants de moins de 12 ans ont le droit de pêche).